Soin d’un glaucome persistant : conjugaison réussie de soins conventionnels et de méthode Boel

Monsieur R est un jeune retraité sportif qui pratique régulièrement le vélo, la marche et la course à pied. À 62 ans, il est toujours très dynamique mais souffre depuis dix ans d’un glaucome persistant à l’œil gauche. Cette gêne s’est accrue lorsque son œil droit a été touché à son tour. Après avoir été soigné au laser pour diminuer sa pression oculaire, Monsieur R se décide à tenter l’acupuncture afin de soulager ses douleurs et d’améliorer sa vision. Lorsqu’il commence ses soins, il souffre également de calculs rénaux qui lui ont provoqué des crises pénibles. La méthode Boel semblait la mieux adaptée pour apaiser Monsieur R.

Ce choix se révèle prometeeur car au bout d’une semaine, Monsieur R. constate que le voile sur son œil s’est levé. Dès la fin des soins intensifs, il ressent une nette amélioration de son acuité visuelle confirmée par le bilan de son orthoptiste : un gain de +6/10 à l’œil gauche. De plus, son glaucome s’est stabilisé !

Pendant les soins d’entretien prévus par le protocole de la méthode Boel, il effectue une séance de laser sur son œil droit. Grâce à la conjugaison de ces deux traitements, son médecin note une diminution significative de sa Pression Intra Oculaire (P.I.O.). Ces résultats encourageants se confirment les séances suivantes. À l’issue des soins d’entretien, les améliorations de sa vision s’avèrent spectaculaires : l’acuité de son œil gauche est passée de 4 à 10/10 et son glaucome s’est stabilisé sur les deux yeux.

Ravi de ressentir des résultats si probants et un bien-être global en si peu de temps, Monsieur R. peut maintenant poursuivre ses activités sportives « bon pied bon œil ! ».